mascarade


mascarade

mascarade [ maskarad ] n. f.
• 1554; it. mascarata, var. de mascherata masque
1Divertissement où les participants sont déguisés et masqués. déguisement, 2. travesti . « Les mascarades [de la mi-carême] attiraient les paysans à la ville » (Balzac).
Ensemble de personnes déguisées et masquées; défilé de masques.
2Anciennt Spectacle fantaisiste et burlesque où alternaient danses et vers déclamés ou chantés.
3Déguisement, accoutrement ridicule ou bizarre. Qu'est-ce que c'est que cette mascarade ?
4Fig. Actions, manifestations hypocrites ( hypocrisie); mise en scène fallacieuse, trompeuse. Ce procès n'est qu'une mascarade, les accusés sont condamnés d'avance.

mascarade nom féminin (italien mascara, variante de mascherata, de maschera, masque) Réunion ou défilé de personnes déguisées et masquées. Déguisement étrange, accoutrement ridicule. Comédie hypocrite, mise en scène trompeuse : La réunion fut une mascarade. Divertissement d'origine italienne et de caractère aristocratique, constitué par des scènes ou des entrées allégoriques, mythologiques, satiriques ou burlesques de personnages masqués, entremêlées de musique, de danse et de poésie. (Elle fut une des sources du ballet de cour.)

mascarade
n. f.
d1./d Réunion, défilé de gens masqués et déguisés.
d2./d Déguisement, accoutrement bizarre et ridicule.
d3./d Fig. Actions hypocrites; mise en scène trompeuse.

⇒MASCARADE, subst. fém.
A. — 1. Divertissement dont les participants sont déguisés et masqués. Le soir il y eut une grande mascarade où, dit-on, il se passa beaucoup d'aventures amoureuses (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p.403). Benvenuto Cellini est amoureux de Teresa Balducci, fille du trésorier du pape, et médite de l'enlever en profitant du désordre de la mascarade (DUMESNIL, Hist. théâtre lyr., 1953, p.132):
1. C'est le caractère satirique et parodique de ces cortèges de carnaval, héritiers directs des mascarades du moyen âge, issues elles-mêmes des saturnales romaines, qu'il est nécessaire de mettre ici en lumière. Nous en retrouverons l'esprit dans les spectacles de music-hall...
Arts et litt., 1935, p.76-14.
HIST. ,,Spectacle en travesti alternant des figures de danse et des récitations de vers galants`` (GITEAU 1970). À la fin du règne d'Henri IV et sous Louis XIII, la mascarade se confondit avec le ballet-mascarade, puis avec le ballet à entrées, tout en s'en distinguant par son caractère burlesque (Mus. 1976).
P. méton. Vers composés pour une mascarade. Marot a fait des mascarades (Ac. 1935).
2. P. méton.
a) Rassemblement, défilé de personnes déguisées et masquées. Ils faisaient partie de la mascarade au milieu de laquelle ils se trouvaient placés (JOUY, Hermite, t. 2, 1812, p.63). J'étais sorti avec mon père, pour voir un peu les mascarades dans les rues (LOTI, Rom. enf., 1890, p.134).
b) Déguisement. Il a remué avec joie toute sa mascarade orientale; et le voilà nous costumant et se costumant (GONCOURT, Journal, 1863, p.1348). Elle mettait le salon à sac, se coiffait d'un abat-jour, essayait mille mascarades (RADIGUET, Bal, 1923, p.190).
P. ext. Synon. de accoutrement. Son costume d'Arménien [de Rousseau] en fait une cible. Cette mascarade est celle qui excite le plus la malignité des imbéciles (COCTEAU, Poés. crit. I, 1959, p.305).
B. Au fig., péj.
1. Comportement hypocrite. Synon. grimace. Tous, nous nous contraignons [à des obsèques ] à une bienséante parade, à une mascarade pieuse (ARNOUX, Crimes innoc., 1952, p.47).
2. Situation dérisoire, mise en scène fallacieuse. Synon. farce. Seul il marchait tout nu dans cette mascarade Qu'on appelle la vie (MUSSET, Rolla, 1833, p.7). Jamais conjonctures plus propices à toutes les mascarades sociales. Dix régimes en cinquante ans (VALÉRY, Variété II, 1929, p.109):
2. L'humanité d'Anatole France n'est, au reste, qu'une absurde mascarade, asservie par l'instinct (...). Les hommes qu'il nous peint ne sont guère que des fantoches grimaçants et paillards: en dehors des ivresses rapides de leur égoïsme sensuel, nul sentiment, nulle intelligence ne les éclaire.
MASSIS, Jugements, 1923, p.163.
Prononc. et Orth.: []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1554 ,,divertissement joué par des personnages masqués`` (MELIN DE SAINT-GELAIS, Six dames jeunes et petites firent, par commandement de la royne, une mascarade, un soir, estant habillées en sibylles [...] l'an 1554 [titre] ds Œuvres, éd. P. Blanchemain, t. 1, p.167); 2. 1579 ,,réunion, défilé de personnes déguisées et masquées`` (P. LARIVEY, Le Laquais, Prologue ds Anc. théâtre fr., éd. Viollet le Duc, t.5, p.10); 3. 1690 au fig. «attitude hypocrite, mise en scène trompeuse» (FUR.); 4. id. «personne accoutrée de manière extravagante» (ibid.); 1821 en appos. désigne un vêtement extravagant (Obs. modes, 10 mars, p.111: c'est au reste une création de la rue Vivienne, et qui, un peu mascarade, ne survivra pas aux jours gras). Empr. à l'ital. mascherata (att. aux sens 1 et 2 dep. le XVIes., CARO et TANSILLO ds BATT.), forme septentr. mascarata, dér. de maschera (masque1). Fréq. abs. littér.: 140. Bbg. HOPE 1971, p.209.

mascarade [maskaʀad] n. f.
ÉTYM. 1554; mascarata, var. de mascherata, de maschera. → Masque.
1 (Av. 1660). Divertissement dont les participants sont déguisés et masqués. Déguisement, momon (vx), travesti (→ Exercice, cit. 1; farder, cit. 7). || Faire, organiser une mascarade. || Les mascarades du Carnaval, de la mi-carême.
1 Laurence regarda la mi-carême comme un excellent jour, car il permettait de se défaire des gens. Les mascarades attiraient les paysans à la ville (…)
Balzac, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 563.
Groupe de personnes déguisées et masquées; défilé de masques. || Regarder passer une mascarade (Académie).
2 (1554). Anciennt. Ballet travesti alternant des figures de danse et des récitations de vers galants; spectacle allégorique où des acteurs déguisés récitaient des compliments aux souverains.Hist. littér. Vers composés pour une mascarade. || Les Mascarades, combats et cartels, recueil de Ronsard (1565).Le ballet du « Mariage forcé » est appelé par Molière une « comédie-mascarade » (livret de 1664, Argument).
2 Mascarade et Cartel ont pris leur nourriture,
L'un des Italiens, l'autre des vieux Français,
Ronsard, Pièces posthumes, « Églogues et mascarades ».
3 (1863, Littré). Cour. Déguisement, accoutrement, affublement (cit. 2) ridicule ou bizarre (→ Habillement, cit. 8).
4 (1690, Furetière). Actions, manifestations hypocrites ( Hypocrisie [2.]); mise en scène fallacieuse, trompeuse ( vx Momerie). || Ce procès n'est qu'une mascarade, les accusés sont condamnés d'avance.
3 — Comte de Gondreville ! reprit l'aîné des d'Hauteserre. Ah ! la bonne mascarade ! Au fait, on dit Sa Majesté à Bonaparte.
Balzac, Une ténébreuse affaire, Pl., t. VII, p. 561.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mascarade — Mascarade. s. f. Divertissement, danse, momerie de gens qui sont en masque. Ce fut une plaisante mascarade. ce n est pas un balet; c est seulement une petite mascarade …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mascarade — mascarade, ado obs. ff. masquerade …   Useful english dictionary

  • Mascarade — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Mascarade », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Substantif d origine italienne, (maschera,… …   Wikipédia en Français

  • MASCARADE — s. f. Déguisement d une personne qui se masque pour quelque divertissement. Étrange, singulière mascarade. Imaginer une mascarade.   Il se dit aussi d Une troupe de gens déguisés et masqués. Faire une mascarade. Une grande, une petite mascarade.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • mascarade — (ma ska ra d ) s. f. 1°   Déguisement d une personne qui se masque. •   ....Oh ! oh ! monsieur notre barbon, Notre législateur, notre homme d ambassade, Vous êtes, à cet âge, homme de mascarade !, LA FONT. Petit chien.. •   Il y a tous les soirs… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MASCARADE — n. f. Déguisement d’une personne qui se masque pour quelque divertissement. Une amusante, une spirituelle mascarade. Fig., Cette cérémonie fut une véritable mascarade. Il se dit aussi d’une Troupe de gens déguisés et masqués. Regarder passer une… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Mascarade — Maskerade    Comédie dramatique de Willi Forst, avec Adolf Wohlbrück [Anton Walbrook], Paula Wessely, Peter Petersen, Olga Tschechowa.   Pays: Autriche   Date de sortie: 1934   Technique: noir et blanc   Durée: 1 h 27    Résumé    À Vienne, en… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Mascarade à Mexico — Données clés Titre original Masquerade in Mexico Réalisation Mitchell Leisen Scénario Karl Tunberg Acteurs principaux Dorothy Lamour Arturo de Córdova Patric Knowles …   Wikipédia en Français

  • Mascarade (Tif et Tondu) — Mascarade 78e histoire de la série Tif et Tondu Scénario Denis Lapière Dessin Alain Sikorski Pays …   Wikipédia en Français

  • Mascarade Silésienne — Auteur David Weber Genre Science fiction Titre original Honor among Enemies Pays d origine …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.